Blog Image

Voyage 2016

Blog de voyage

Ce blog est conçu pour vous permettre de suivre notre voyage. J'essaierai d'y accéder le plus régulièrement possible.

Retrospective 3

Dakawomina Posted on Mon, December 12, 2016 22:36:00

La situation à Dakawomina est assez complexe et difficile à cerner pour nous. Il est très difficile de changer certaines mentalités et cela ne nous incombe pas. Nous avons répondu aux demandes des villageois mais des dissensions entre certaines communautés dans le village sont des freins à la bonne marche des projets.
Heureusement, nous avons maintenant sur place des partenaires qui vont pouvoir suivre les projets et mieux appréhender les problèmes, jouer le rôle de conciliateur et apporter un soutien plus proche aux villageois.
D’autre part, une autre source d’espoir est la création d’une “association pour la paix et la réconciliation” par les jeunes du villages. Ceux-ci sont bien décidés à faire bouger et avancer leur village, tout en mettant en avant les traditions et la culture bozo.
Kamou a entrepris, avec succès, durant ses vacances scolaires d’été, d’alphabétiser les jeunes qui le souhaitaient. Kassoumou Kamou Karonta, étudiant,

Les jeunes sont venus pour nous rencontrer et nous faire part de leurs projets, très ambitieux pour le bien-être de tous.
– création d’une digue pour éviter les inondations et pertes de vie; Une fillette s’est noyée cette année lors des hautes eaux qui ont envahi le village.
– projet d’assainissement du village
– programme de sensibilisation pour lutter contre l’immigration clandestine des jeunes…
Nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent et espérons développer avec eux une bonne collaboration car s’ils sont demandeurs de notre soutien, ils sont aussi défenseurs des projets que nous avons soutenus dans le village et peuvent être un bon relais entre les villageois nos partenaires.
Quelques filles font déjà partie de l’association. Nous espérons qu’elles seront bientôt rejointes par un plus grand nombre.



Retour

Au jour le jour Posted on Sat, December 10, 2016 14:51:24

Et voilà, la boucle est bouclée. Nous sommes bien rentrés à la maison. Retour toujours un peu fatiguant mais nous sommes tellement heureux d’avoir pu cette année encore réaliser ce voyage. Après quelques jours de repos, je reprendrai la suite de la rétrospective du voyage.



Répartition du matériel médical

Au jour le jour Posted on Fri, December 09, 2016 14:28:14

La répartition du matériel médical par le Dr Moussa Saye sous l’oeil vigilant de Norbert, Guindo et André.



Présentation

Yiriwa Ani Niongondeme Ton Posted on Fri, December 09, 2016 12:28:08

Michel et Guindo

Norbert et André lors de notre journée de travail sur la pinasse.

Soirée en famille chez André
De gauche à droite Martine (épouse de Norbert) et Marceline (6 mois) à l’avant plan, Robert fils d’André et Djénéba, fille de Guindo, Guindo (tient dans les bras Annie Boly)
En haut, Florentine (5 ans, fille de Norbert) Nouhoum (9 ans, fils de Guido) Penda (8 ans, fille d’André) et Justine (10 ans, filla d’André)



RETROSPECTIVE 2

Au jour le jour Posted on Thu, December 08, 2016 23:51:30

Un autre grand moment de ce voyage fut la rencontre avec Awa et Annie Boly.

Comment rester de marbre et ne pas se poser de questions sur le devenir de cette petite fille, tout comme de celui des centaines d’enfants que nous croisons?



RETROSPECTIVE

Au jour le jour Posted on Thu, December 08, 2016 23:22:40

Et voila, nous sommes de retour à Bamako! notre voyage se termine et nous serons heureux de vous retrouver prochainement en Belgique.
Un petit retour en arrière sur ce voyage.
Voici Djadjé, le Président de l’Asacode Nia Ouro venu nous rencontrer à Djenné en bravant les menaces terroristes. Nous lui avons assurer notre soutien aux initiatives villageoises et nos espoirs de pouvoir venir les rencontrer au village lors de notre prochaine visite au Mali.

Voici l’instituteur de Soula Ouro à qui nus avons remis symboliquement une “cloche” d’école, à sa plus grande satisfaction. Les fournitures scolaires et le nécessaire pour le programme d’assainissement ont également été fourni.

Ici, les écoliers de Soula Ouro. C’est vraiment une énorme satisfaction de répondre à la demande d’enfants d’être scolarisés. (Derrière, le hangar construit
pour la classe en attendant mieux!). Les peuls étant généralement nomades, ils ont eu peu accès aux programmes de scolarisations. Le Maire de Bankas, dont dépend le village, a heureusement été réélu. Il nous a confirmé son soutien à l’école et son souhait de la voir grandir. Nous lui avons également assuré que nous soutiendrons les initiatives pour le développement de l’école dans cet esprit de partenariat.



Fin de séjours

Au jour le jour Posted on Mon, December 05, 2016 23:13:49

Notre séjour à Sevaré se termine. Beaucoup de rencontres très intéressantes. De bons moments de partage avec André, Norbert et Guindo, rencontre avec Fodé Sisako de l’UTM et avec le Dr Moussa Saye.
Aujourd’hui nous avons rencontré Oumarou Maiga Alasane, de l’APECF. Il a repris les responsabilités de de Oumarou Maiga dit Jager.
Les noms et prénoms au Mali (et probablement partout en Afrique) sont très complexe (ou très simple en définitive). Le prénom est attribué en fonction de celui du père ou du grand-père, on y ajoute un surnom ou un qualificatif pour les différencier.
Nous connaissons au moins 3 Amadou Cissé et il en va de même pour les Amadou Guindo, et comme vu ci-dessus Oumarou Maiga!!!
Toutes ces considérations mises à part, nous ne pouvons que nous réjouir de notre collaboration avec l’association Yiriwa Any Nyongondeme Ton et ses représentants.
REnforcer les liens avec eux était un des objectifs premier de notre voyage de cette année, et à cet égard, c’est vraiment une réussite à 100%.

Encre une fois, nous sommes convaincus que c’est dans les difficultés qu’il faut pouvoir montrer sa solidarité. Cela n’a rien d’héroïque, et nous ne sommes pas des têtes brulées. Simplement, nous réalisons chaque année un peu plus que l’isolement est un vecteur de violence et que les populations avec lesquelles nous avons tissé des liens d’amitié ne méritent pas d’être abandonnées.
Même si nous devons reconnaître que l’insécurité fait partie du quotidien ici (comme chez nous d’ailleurs), à aucun moment nous ne nous sommes sentis en insécurité.
Demain nous repartons pour Ségou où nous reverrons Seydou Ouatara et puis ce sera le retour à Bamako mercredi.
Nous revenons réconfortés même la situation ici est pire d’année en année. De “tout petits signes” nous donnent l’espoir qu’un jour les choses iront mieux. En tous les cas, on veut y croire.



Avec Bonpa Bra

Au jour le jour Posted on Sun, December 04, 2016 19:52:26

Ibrahim, notre chauffeur et ami depuis 2010 avec Annie Boly.



Next »